Rangers & Guides Natures

Conservation de la Nature, Environnement, Renaturation, Ecologie,

Biodiversité, Santé, Eco-consommation 

Siège Social : Ferme des Castors
rue du Faubourg, 16-18  B 6250 Aiseau
Tél. 071/76.03.22  -- Fax: 071/76.19.26
Compte bancaire : 
BE47 3600 1423 7380 (ING)
BIC bénéficiaire BBRUBEBB

e-mail : rangers@castors.be 
N° d’entreprise : 0469.804.256 

Qui sont les Rangers ? Ce sont les gardes des Parcs Nationaux aux Etats-Unis et au Canada. 

Principe : Développer chez les tout-jeunes, les jeunes, les adultes, les aînés, en famille... le respect de l’environnement et le civisme, par le biais d’actions écologiques concrètes et durables.
 
 
 
 
 Opérations menées par les Rangers :
  • Mes déchets à la Maison; Nettoyage de berges de cours d’eau 
  • A la Sainte Catherine tout bois reprend racine (Exposition & conférence)
  • Projet de protection Animale « le Castors » & développement du Réseau Castor en Belgique et en Europe
  • le pays des Castors - cliquez sur : castor 
  • la Chaîne des Terrils - cliquez sur : Terril 
  • « Renaturation » des rivières
  • Réserves Naturelles de Wallonie et sensibilisation à l'environnement  - cliquez sur : Organisme agréé 

Deviens "Rangers" (Guide Nature)

Seriez-vous attiré par le mode de vie des gardes forestiers, des Guides et/ou animateurs Nature ? Les Rangers oeuvrent en faveur d''associations, de parcs, participent à la protection de zones naturelles et les animaux sauvages et espèces végétales qui les peuplent (observation, recensement). Ils travaillent aussi à rendre les parcs accessibles (dans certaines conditions) en accompagnant les visiteurs . Leurs fonctions sont très variées : ils protègent les zones en danger, donnent des informations aux visiteurs sur les espèces animales et végétales, recueillent des informations scientifiques et conduisent des opérations de recherche et de secours. Les Rangers présentent des informations sur la carrière de garde forestier, lde guide Nature les conditions d’accès au poste et les possibilités d’emploi au Service de l'environnement.

Comprenez l’état d’esprit des Rangers "gardes forestiers". Les Rangers sont des bénévoles, volontaires qui jouent un rôle important dans la protection du territoire de la Wallonie, de la Belgique, de l'Europe. Que leur rôle principal soit d’éducation, de conservation ou de protection, les Rangers devront avoir les qualités suivantes :

* Ils honorent la nature. Les Rangers passent, le plus souvent de leur temps libre, à apprendre du terrain où ils travaillent, où ils vivent. Ils se soucient de la protection des animaux, des arbres et autres plantes. 

* Ils sont des leaders assurés. Qu’il s’agisse de mener une marche de nuit en forêt ou d’être à la tête d’une expédition de recherche d'empreintes, de traces, d'insectectes exceptionnels, les Rangers sont généralement experts de la situation et aiment souvent prendre la responsabilité de guider les autres, de les animer.

* Le travail saisonnier, le week-end ou les jours fériés ne les dérange pas. La majorité des visiteurs se précipitent dans les parcs pendant les congés, scolaires, les mois chauds, les jours fériés, les Rangers sont le plus occupés lorsque les autres sont en congé.

Prenez connaissance des avantages et inconvénients du poste de Rangers. Beaucoup de jeunes, de passionnés souhaitent devenir Rangers car ils aiment la nature et souhaitent travailler chaque jour en extérieur. En contrepartie, il leur faudra accomplir, parfois, des randonnées, des balades, des tâches manuelles dans des conditions de froid, de chaud ou d’humidité et bien souvent travailler les week-ends et jours fériés. Les Rangers travaillant aux activités de guide Nature peuvent faire face à des situations délicates. Le travail peut aussi parfois être difficile sur le plan émotionnel, comme lorsque les gens se blessent lors de sorties dans le parc, la forêt. Le travail d’un Rangers est parfois éreintant, mais souvent épanouissant et la plupart des Rangers disent adorer leurs missions.

Décidez quel genre de garde vous souhaitez devenir. Aimeriez-vous travailler dans la campagne ou la nature, à recueillir des données environnementales et à rechercher les personnes qui auraient perdu leur chemin ? Ou vous voyez-vous plutôt à l’accueil de visiteurs, de classes de forêt à transmettre, partager votre connaissance des plantes et des animaux aux enfants ? Avant de vous lancer dans une carrière de Rangers, il est important de savoir quels rôles vous seront le mieux adaptés.

Certains Rangers (gardes forestiers) ont une formation en sciences. Ils recueillent des informations importantes sur la faune et la flore et participent à la prise de décisions qui affectent l'équilibre d'une Zone Naturelle (un étang, une mare...) dans laquelle ils oeuvrent. Ces Rangers ont généralement un diplôme en sciences de la terre, agronomie, ou en sylviculture.

D’autres Rangers se concentrent sur l’éducation. Ils ont pour responsabilité de dispenser au public (écoles, enseignants, élèves) des informations sur les espèces sauvages et formations géologiques dans leurs parcs, mais aussi sur la façon dont les parcs sont affectés par la pollution, les déchets et le changement climatique. Ils apprennent aux gens à apprécier la nature tout en aidant à la préserver.

Activités de lutte anti-pollution relèvent également des compétences des Rangers. Les Rangers sont à l'avant poste de la sécurité dans les zones plus isolées. Ils s’assurent que les visiteurs suivent les règles du parc dans l’intérêt de la sécurité collective. Perception des droits d’entrée, entretien du terrain, tâches administratives et ventes d’équipements relèvent aussi typiquement de la responsabilité des Rangers.

Obtenez le brevet Rangers. Pour obtenir le brevet Rangers au Service de l'environnement, il vous faudra au minimum participer à une formation (théorique & pratique), faire preuve d’engagement et de volonté d'acquérir une bonne expérience de terrain (sous forme de stages).
  • Conditions d'admission: En général, les Rangers sont des volontaires passionnés d'environnement (homme ou femme), n'ont pas spécialement de prérequis, tandis que d’autres sont diplômés (sylviculture, agronomie, pisciculture....), dans les 2 cas, les candidats sont motivés à participer activement aux différents modules. la formation donne accès à la qualité de Rangers
  • Si vous avez l’intention de vous concentrer sur les domaines de l’écologie et de la conservation, suivez un cursus en sciences naturelles, telles qu’études environnementales, sylviculture, biologie ou géologie.

La Chaîne des Terrils 

 

Les petites Alpes en Sol Mineur !

La silhouette d’un terril est un élément essentiel du paysage culturel du bassin minier Wallon. Elle dresse un décor unique en son genre, complètement insolite, chargé de sens et d’histoire, et témoigne d’un passé dont l’importance a été déterminante pour notre région. Connaissez-vous ce paysage exceptionnel, à deux pas de chez nous, au cœur de l’Europe ? Les Rangers & les Castors vous invitent à découvrir la Chaîne des Terrils, « les petites Alpes en Sol mineur ! »…

Terrilisme & Ecotourisme

Chaque terril est le  témoignage d’un passé industriel, lié à l’histoire d’une véritable épopée : l’exploitation de la houille. Certains de ces sites, qui présentent une richesse biologique tout à fait exceptionnelle, sont actuellement protégés et bénéficient d’une gestion orientée vers la conservation des ressources naturelles.

Parallèlement à la protection et à la conservation de ces zones d’intérêt biologique, les terrils sont également un endroit idéal pour le développement d’activités écotouristiques telles que la pratique de la randonnée, à pied, en VTT et à cheval.

Dans la Chaîne des Terrils, vous pouvez escalader des pentes escarpées, menant à de superbes panoramas; parcourir des lacs ou des marais aux creux d’imposants affaissements miniers ; vous pouvez encore gravir des terrils à terrasses, à déclivité progressive et parsemée d’anciens bassins devenus des étangs grouillant de vie. Les terrils abritent de plus des microclimats tempérés et méridionaux, induisant des milieux écologiques très riches et variant sur de courtes distances.

 

La Fédération de la Chaîne des terrils : porte un projet de développement écotouristique couvrant quelques 1.184 terrils répartis sur 200 km, de Bernissart au Plateau de Herve en passant par le Borinage, Mons, La Louvière, Binche, le grand Charleroi, la Basse-Sambre et le grand Liège, et couvrant les 3 vallées de la Haine, de la Sambre et de la Meuse.


L'Ascension d'un Terril avec votre classe, vos élèves ! 

  • a découvrir en cliquant sur : terril 

Recrutement de guides Nature

Les "Rangers" asbl recrutent des Guides Nature, volontaires & bénévoles !

Rôle et missions du Guide Nature !

Le guide nature prend en charge un groupe de personnes (enfants, adultes, familles, associations, personnes âgées ou handicapées…) dans le cadre d’une visite à visée naturaliste et dans un lieu défini (réserve naturelle, parc animalier, forêt, etc.).
Il organise des activités, généralement des promenades guidées, liées à la mise en valeur de sites naturels et à la découverte de la faune et de la flore. Il peut également animer des stages ou des conférences, voire même réaliser des brochures d’information. Dans tous les cas, le guide nature fait appel à ses connaissances scientifiques et les partage avec passion. 
Tout au long de la visite ou de l’activité, il donne des explications sur les végétaux et les animaux observés, et propose des animations didactiques. Il peut aborder la visite de façon générale ou, au contraire, la cibler sur un thème spécifique (les oiseaux, les traces d’animaux, l’écosystème forestier ou aquatique, etc.). 
Son rôle consiste aussi à mettre les personnes en relation avec les éléments au travers d’observations, de manipulations, etc. Pour mener à bien sa mission, il veille à gérer efficacement l’itinéraire, le temps consacré à l’activité, les commentaires et les dispositifs pédagogiques utilisés. 

 

Compétences & actions

Posséder une bonne culture générale 
Avoir un bon bagage scientifique (géologie, zoologie, éthologie, minéralogie, botanique, écologie…)

Effectuer des recherches 
Procéder à des repérages 
Pouvoir animer, encadrer un groupe 
Concevoir et réaliser des supports pédagogiques et didactiques adéquats 
Fournir des commentaires dynamiques et intéressants 
Idéalement : Maîtriser plusieurs langues (anglais, allemand, néerlandais, entre autres)

Savoir-être

Passion pour la nature, les animaux 
Intérêt pour les problématiques environnementales
Imagination et créativité; Ouverture d’esprit, curiosité; Sens de l’observation
Organisation, gestion du temps
Débrouillardise; Capacité d’adaptation
Habileté manuelle; Polyvalence; Dynamisme
Pédagogie; Bonne condition physique

Cadre professionnel

Le guide nature peut travailler seul ou en équipe. Il participe aux organisations d’éducation à la nature et à l’environnement ou des associations de protection de la nature.
Il peut également faire appel à ses qualités d’animateurs dans la ferme pédagogique (Ferme des Castors), le Manège, le petit élevage, etc.
La fonction implique de travailler en plein air et par tous les temps et entraîne parfois des déplacements (circuits, randonnées, séjours, nuitées…).
Il est également fréquent que le guide nature travaille les week-ends, jours fériés et pendant les vacances scolaires.
Chez les Rangers : Le métier de Guide Nature peut être rémunéré (soit par le groupe « guidé », soit par l'institution) ou exercé par des bénévoles passionnés.